LA DOUCEUR DE TON ABSENCE

Je demande sans te demander, D'où t'es venu ce désir de contrôler, De tuer la plus ou moins belle et tu muselles,
Mes pensées te doivent de panser, Mes cicatrices seront belles,

Loin de toi, je ronge mes laisses, Ça t'occupes de délaisser,
Passer son temps à se marier, Les maux masqués par tes aboies, Aboyer,

Je pense au passé et je panse, Et je balafre tes balafres,

Tes fantasmes sont mes idées.

PREMIEREMENT - A L'ENVERS

Sans titre.
(ink on paper 15x20)

Sans titre.
(ink on paper 15x20)
 
 

Sans titre.
(ink on paper 15x20)
 
 

LA CONSTANCE

Law can you, sublime all, There is nothing left behind, Owe me the gods, Slowing the motion,

In the space forward, Where you, have always been so kind,

Lord can you, sublime all, There is nothing left behind, Owe me the gods, Slowing the motion, The days forward,

In the future, You have always been so smiling.

La seconde, qui renferme l'éternité,
Qui renferme, la seconde.

IL A EU PEUR

Du temps

Il lui a pris une de ces peur,
quand il a compris que,
elle lui cachait,
le temps pour la vérité,

Il a eu peur,
et il a découvert,
que elle lui,
cachait tout.

Tout.

untitled. (ink on paper, 21x29)

Toi et moi,
Enfermés dans une cave,
Souviens toi,
A la nuit qui tombe,

Qu'il n'y a plus rien a faire,
C'est fini,
Parle moi,
De nos années sombres,

Supplie toi,
D’arrêter ce carnage,
Moi je ne peux pas,
Ce n'est pas de mon âge,

Tu vas enfin,
Te taire,
C'est fini,
Je me libère.

untitled. (Ink on wood panel, 200x180)

NOVEMBRE

Je ne suis pas si fragile, mais tes baisers m'ont emporté.